FAQ – Espace-Bois
Foire aux questions

Quels sont les délais de fabrication et où livrons-nous?

Les délais de fabrication et de livraison varient selon la quantité demandée et le fini désiré. Il faut compter de 3 à 5 semaines pour la production. Nous livrons partout au Canada.

Où est fabriqué notre bois brûlé? D’où proviennent nos bois?

La qualité et l’origine de notre matière première sont d’une grande importance. Notre bois provient du Québec et est transformé dans notre usine au Kamouraska. Nous accomplissons toutes les étapes et contrôlons ainsi la constance et la qualité du produit.

Quelle est la différence entre bois brûlé et bois torréfié?

Le bois torréfié est chauffé (cuit) à haute température pour baisser son taux d’humidité (6 à 8%) ce qui lui donne une excellente stabilité dimensionnelle pour une installation à l’intérieur. Cependant, à l’extérieur il a tendance à grisonner et fendiller rapidement.


Le bois brûlé est passé au séchoir et stabilisé pour un taux d’humidité idéal à l’extérieur comme à l’intérieur. Il est ensuite brûlé en surface ce qui le protège des intempéries et des rayons UV. De plus, les techniques de brûlage et brossage que nous utilisons donnent au bois des teintes et textures uniques et superbes.

Que faut-il savoir pour l’installation?

Nous avons conçu un manuel d’installation détaillé autant pour l’intérieur (à venir) que pour l’extérieur.

Le bois brûlé est-il un revêtement sans entretien?

Le bois brûlé est un produit vivant. Sur le crocodile, la couche de charbon a un effet protecteur sur la fibre de bois et permet d’éviter l’entretien en conservant le fini noir. La couche de carbone déteint légèrement, mais ce changement s’atténue après quelques semaines.

Pour les autres finis comme le Jaguar, Cape Cod et Brooklyn, le bois vieillit en beauté au fil des années et développe une patine bien à lui. Soit vous laissez le veinage du bois se patiner soit vous rehuilez le revêtement à votre convenance.

Garantissez-vous l’évolution du rendu?

Toutes les planches de bois brûlé sont produites avec la plus grande attention. Nous n’assurons pas la garantie sur l’évolution du rendu dans le temps, ni les phénomènes de retrait, fissuration ou déformations liés à l’évolution du matériau dans le temps.

Par contre, nous avons mené une étude auprès du SEREX (Service de Recherche et d’Expertise en transformation des produits forestiers):

• Sur le vieillissement de nos produits
• La stabilité dimensionnelle dans le temps
• L’approvisionnement.

Que doit-on éviter de faire?

Il ne faut pas nettoyer le revêtement à haute pression au risque d’écailler et d’enlever la couche de carbonisation. De manière générale, l’usage d’une laveuse à haute pression n’est pas recommandé sur un revêtement. Avec un simple chiffon humidifié, nettoyez régulièrement les traces de doigts, résidus et accumulation de poussière sur le produit afin de conserver sa beauté initiale.